Carrito: 0 producto Productos (vacío)    

Sin productos

A determinar Transporte
0,00 € Total con IVA

Confirmar

Producto añadido correctamente a su carrito de la compra

Cantidad
Total con IVA

Hay 0 artículos en su carrito. Hay 1 artículo en su cesta.

Total productos: (IVA incl.)
Total Envío (IVA incl.) A determinar
Total con IVA (IVA incl.)
Continuar Comprando Ir a la caja

Lo más visto

Boletín de Noticias

 La Conquête des Amériques Ver más grande

La Conquête des Amériques

978-2-917112-07-6

Nuevo producto

Partez à la découverte des fascinantes civilisations précolombiennes (Aztèques, mais aussi Mayas et Incas) en compagnie de l’historien péruvien Hernan Horna. Pour comprendre le présent de l’Amérique Latine, plongez dans son passé, et redécouvrez les racines de la mondialisation !

Une autre perspective, érudite et passionnante, qui va vous stupéfier...

Más detalles

18,00 € IVA incl.

Más información

L'AUTEUR : Hernan HORNA

Hernan HORNA

Né au Pérou en 1942, Hernan HORNA a obtenu son doctorat d’histoire à l’université américaine de Vanderbilt, avant d’enseigner à celle de Western Illinois. Depuis 1977, il est professeur et chercheur à la prestigieuse université d’Uppsala en Suède, où il a fondé le département interdisciplinaire d’Histoire latino-américaine, qu’il dirige et qui s’intéresse à une vaste période, de l’Amérique précolombienne à nos jours.

RÉSUMÉ

L’historien Hernan HORNA est un investigateur hors pair dans son domaine. Son érudition se fonde sur un savoir encyclopédique des archives documentaires laissées par les chroniqueurs des conquérants espagnols, disséminées et conservées en divers musées du monde. C’est cette histoire écrite par les Européens qui a marqué notre connaissance historique et notre conscience de la découverte et de la conquête du Nouveau Monde.

HORNA confronte cette connaissance à une autre, également historique et scientifique, léguée par les peuples autochtones amérindiens mais qui avait sombré dans l’oubli. Il ressuscite enfin les passés inca, maya et aztèque d’une manière qui correspond mieux à la réalité de ces peuples, pour les resituer dans un contexte fort différent de la vision faussée, car largement teintée d’incompréhension et de préjugés, du vainqueur européen. S’appuyant sur le travail d’archéologues, d’anthropologues, de linguistes et d’autres spécialistes qui ne cessent d’annoncer de nouvelles découvertes, il fait émerger des éléments qui contestent les vieilles notions présentant les Aborigènes américains comme étant de « nobles sauvages » vivant dans un paradis perdu, ou des peuples primitifs et isolés, rapidement vaincus par des Européens « supérieurs ».

Grâce à ce choc de la confrontation des faits historiques, dans une remise en question des anciennes visions du passé de la Conquista espagnole, Horna nous offre une synthèse historique, aussi belle que nouvelle, de ces magnifiques civilisations trop méconnues.

Son livre fournit également un contexte pour comprendre la résilience des langues, des cultures et des populations autochtones tout au long des XIXe et XXe siècles, ainsi que les exigences posées par leurs dirigeants actuels en termes de reconnaissance et de justice sur les terres s’étendant de l’Alaska à la Patagonie. L’auteur livre une réflexion historique d’une grande modernité, qui permet de mieux appréhender les enjeux politiques de l’Amérique latine d’aujourd’hui.

 

 

« Hernan Horna propose une brève histoire des Amérindiens, qui, sans se détourner entièrement de l’historiographie occidentale, apporte un nouveau regard sur la nature du monde des peuples autochtones précolombiens ainsi que sur leurs adaptations, coexistences et leurs luttes contre la domination coloniale et leur assujettissement par l’Église catholique et l’État après la Conquête… »

- Hispanic Outlook

 

« Hernan Horna explore l’histoire des Aborigènes latino-américains depuis l’époque du tout premier établissement humain jusqu’à la fin de la période coloniale… Son objectif est d’offrir un contre-récit à la tradition qui dénigrait les peuples autochtones, ignorait l’accomplissement de leurs civilisations, et, pire encore, suggérait que la conquête européenne les avait sauvé de leur propre barbarie. Dans cette entreprise, il fournit un catalogue des réalisations des civilisations maya, mexicaine et inca, et fait valoir qu’une constellation unique de facteurs pathogènes, technologiques, et stratégiques a permis la conquête. Il déplore en outre la perte de cultures et de pratiques qui avaient dominé la région avant le XVIe siècle… et dénonce le fait que l’agriculture et l’économie "modernes" ont échoué à nourrir les peuples andins depuis plusieurs siècles. »

- Alexander Dawson, Journal of World History.

 

« Dans sa réévaluation du développement des civilisations de l’Amérique précolombienne, l’historien péruvien Horna (de l’université d’Uppsala) défie les stéréotypes des "Indiens sauvages" en examinant les cultures de la période qui précède le contact jusqu’à la résistance de l’après conquête. Les illustrations incluent des œuvres d’art et d’architecture aztèques, mayas, et incas, une carte des lieux méso-américains cités et la première carte européenne du Pérou. »

- Book News, Portland Oregon.

 

 

Exposition L'Or des Incas, à la Pinacothèque de Paris,
du 10 septembre au 6 février 2011.

 

 

 

Expo Teotihuacan, Cité des Dieux au Musée du Quai Branly:

 


Cette seconde exposition est maintenant terminée.