Panier 0 Produit Produits (vide)    

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port TTC À définir
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Déjà vus

Lettre d'informations

La Fondation Bertelsmann Agrandir l'image

La Fondation Bertelsmann

978-2-755403-35-0

Nouveau produit

Bertelsmann : Un empire des médias et une fondation au service du mondialisme...

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

18,00 € TTC

En savoir plus

L'auteur : Pierre HILLARD

Pierre HILLAR

Pierre HILLARD est docteur en science politique. Il enseigne les Relations Internationales à l’école supérieure du commerce extérieur (ESCE). Spécialiste reconnu, il a déjà publié plusieurs ouvrages traitant des questions européennes et mondiales :

Minorités et régionalismes dans l'Europe Fédérale des Régions : Enquête sur le plan allemand qui va bouleverser l'Europe (2004),

La Décomposition des nations Européennes : De l'union euro-Atlantique à l'Etat mondial (2005), et le plus récent

La Marche irrésistible du nouvel ordre mondial : L'Echec de la tour de Babel n'est pas fatal. (2007)

Résumé

Bertelsmann : Un empire des médias et une fondation au service du mondialisme...

Lorsqu'on parle d'un "think tank", on pense tout de suite à une institution américaine.

On ignore souvent la puissance des fondations allemandes et leur capacité d'influence sur les politiques définies au sein de la communauté euroatlantique. Tel est le cas de la Fondation Bertelsmann, adossée à la grande entreprise du secteur de l'édition et des médias. Forte de plus de 300 collaborateurs, la Fondation est capable d'intervenir sur tous les grands sujets qui intéressent les acteurs de la mondialisation.

Outre un engagement dans le domaine de la santé, il est peu de débats concernant l'avenir de l'Union européenne auxquels elle n'ait pas imprimé sa marque. Dans un contexte de tensions entre les États-Unis et l'Europe, la Fondation Bertelsmann se voit un rôle de médiatrice. Mais, ce qui l'intéresse surtout, comme le montre l'auteur, c'est d'imaginer les contours d'une " gouvernante mondiale ". Alors même que la Fondation a largement contribué au consensus transatlantique des trente dernières années, la crise actuelle sert à la Fondation à rebondir : jamais, plaide-t-elle, on n'avait eu autant besoin de cadres globaux pour la communauté internationale. Cette enquête, remarquablement documentée, éclaire bien des décisions politiques des années récentes.